Je viens de terminer une cure de 3 semaines de jus de bouleau. Et je me suis dit qu’un petit bilan pourrait vous intéresser !

Je dois avouer que c’est la toute première « detox » que je fais de ma vie. J’ai toujours été intriguée, mais sans jamais sauter le pas.

Pourquoi ? Tout simplement, car ça me semblait contraignant et pas forcément faisable lorsque l’on se rend au travail chaque jour. Travaillant de chez moi depuis le début de l’année, je me suis dit que c’était le moment ou jamais de tenter l’expérience !

Il était bien évidemment impensable pour moi de ne boire que des jus de fruits et de légumes pendant 1 mois (non, franchement, à part s’affamer, je ne vois pas à quoi ça sert !). Alors que tenter une cure de jus de bouleau en continuant à manger normalement me parlait beaucoup plus…

Pourquoi choisir la cure de jus de bouleau de Weleda ?

cure detox jus de bouleau

J’aime beaucoup Weleda. Lorsque j’ai un gros coup de pompe, il m’arrive de faire une cure de jus d’argousier de cette même marque : pas très bon à la dégustation, mais très efficace pour retrouver de l’énergie ! J’avais donc repéré le jus de bouleau depuis un moment.

Je me suis donc intéressée à ses propriétés. Propriétés qui me semblent parfaites pour le passage de l’hiver au printemps. Car oui, l’arrivée du printemps, c’est l’occasion de nettoyer son organisme. Et pour éliminer les toxines accumulées, rien de mieux que le jus de bouleau qui aide l’organisme à relancer ses fonctions d’élimination qui sont mises à rude épreuve pendant la période hivernale.

Sur le papier, cette cure permettrait donc :

  • De nettoyer l’organisme de ses toxines
  • De lutter contre les imperfections cutanées et de retrouver un joli teint
  • De lutter contre la cellulite
  • De favoriser le regain d’énergie dont on a tous envie lorsque les beaux jours pointent le bout de leur nez…

Au quotidien…

Ce qui est bien avec la cure de jus de bouleau, c’est qu’elle n’est pas compliquée à suivre. Pendant 3 semaines, il faut diluer 3 cuillères à soupe de la solution dans 1,5 litres d’eau à boire tout au long de la journée. Personnellement, j’ai préféré diluer 1 cuillère dans 500 ml d’eau 3 fois dans la journée.

Cette cure est plutôt économique : une bouteille coûte moins de 10 euros dans les boutiques bio. Il est même possible de trouver des lots très intéressants : 3 bouteilles dont une gratuite. Mais personnellement, je n’ai utilisé que 2 bouteilles.

Parlons maintenant du plus important : les effets de la cure de jus de bouleau !

Les points positifs :

  • Au bout d’une semaine, des petits boutons ont commencé à apparaître sur mon menton. Oui, c’est un point positif, car ça prouve que les toxines sont bien en train d’être éliminées. Au bout de 3 semaines, ils ont disparu, ouf !
  • Au bout de quelques jours, l’état de ma peau s’est amélioré. Si on oublie les petits boutons, j’ai surtout eu l’impression d’avoir une peau plus douce, plus matte et plus claire. Ma peau s’est assainie pendant 3 semaines.
  • Je me sens aussi plus légère et pourtant, ce n’était pas gagné : j’ai tendance à me sentir serrée dans mes vêtements.

Les points négatifs :

  • Je n’ai pas compté le nombre de « pauses pipi » pendant ces 3 semaines… d’où l’intérêt pour moi de faire cette cure depuis la maison 😉
  • Au bout de 2 semaines, j’ai commencé à me lasser du goût, pourtant très doux et agréable de la boisson.

Je ne peux pas vraiment faire un bilan par rapport à la fatigue, étant plutôt en forme ces dernières semaines. Idem pour la cellulite, ayant la chance de ne pas en avoir (moi la graisse, elle part directement au niveau de mon ventre, ahem).

Je n’hésiterai pas à faire une nouvelle cure de jus de bouleau au printemps prochain. Par contre, pour le début de l’automne, je ne sais pas si elle sera adaptée, à cause de son goût très végétal, que je trouve par contre parfait pour le printemps. A suivre…

Avez-vous déjà testé la cure de jus de bouleau ? Une autre cure « detox » ? Qu’en avez-vous pensé ?